Homo Sapiens Sapiens, la grande imposture...

Publié le

Que ta journée reste belle,

L'humain s'est auto-proclamé Homo Sapiens Sapiens, en d'autres terme Humain Sage Sage, quelle grande imposture...

Bon, soyons raisonnable, le sens recherché est plutôt l'humain qui sait qu'il sait.

Mais quand même, sait-il au moins qu'il ne sait rien ?

Sait-il que ce qu'il croyait savoir n'est pour beaucoup qu'aberrations ?

Alors certes, l'humain sait qu'il sait, entendez par là qu'il sait qu'il est conscient d'être conscient, mais comme personne ne sait réellement définir la conscience, finalement l'humain sait peu de choses.

Ce qui est évident c'est que l'humain est loin du sage, la sagesse demandant expérience et connaissance en quantité infinie.

Non l'humain est plutôt l'adolescent, celui-là même qui à cette période de sa vie rejette en bloc ses parents, leurs enseignements, parfois même leur amour.

L'humain ne s'est-il pas coupé de la nature, alors qu'il est lui-même la nature qui s'exprime ?

L'humain ne s'est-il pas coupé de l'instruction prodiguée par tout ce qui le précède, alors que tout ce qu'il produit n'est qu'une pâle imitation de ce qui existe dans son environnement ?

L'humain ne croit-il pas encore en 2019 que la nature est son ennemie, qu'elle le place en situation de survie, alors qu'elle lui offre l'abondance, la diversité, la beauté, les plaisirs des sens, l'équilibre dans son plus bel appareil ?

L'humain est un enfant capricieux, qui est rentré dans l’adolescence, son avenir, s'il en veut un, est de devenir sage, ce n'est pas un choix mais une obligation.

Parce qu'il ne peut plus tricher, il ne peut plus nier, il ne peut plus faire semblant.

Parce qu'il est au tournant de son existence pendant lequel il doit devenir adulte, responsable, pleinement conscient des enjeux de ses actes.

Des actes qui se doivent d'être justes, équilibrés, en harmonie et en symbiose avec l'ensemble de ce qui constitue l'existence même, l'ensemble de ce qui est.

Il est aimé, il est enseigné, aucune de ses questions reste sans réponse, il est nourrit de tout ce qui lui est bon, il n'a aucune raison d'échouer.

Nous sommes tellement nombreux à être devenus adultes au sein de la communauté humaine que nous savons que cela est possible, même si être adulte à l'échelle de l'ensemble de toutes choses est un défi important, il est accessible, car tout est fait pour qu'il le soit.

Sortez de l'imposture, reprenez votre place, devenez adulte, puis devenez sage.

Tout le meilleur du monde,

Christophe

Auteur